AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Tora-kun - Graouh !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Âge : 22
Date d'inscription : 08/10/2012
Messages : 20
Localisation : Errant, sans doute sans but, dans une contrée désolée ...

Sexe : Féminin

Infos sur le personnage
Âge: 3 ans
Sexe:
Autres ? :

MessageSujet: Tora-kun - Graouh !   Dim 14 Oct 2012 - 15:25



Tora-kun, the tiger.




En résumé


Nom et prénom : Tora. Il n'a pas de nom de famille, c'est un tigre. Alors on l'appelle Tora-kun, parce que c'est mignon ...
Age : 3 ans. C'est un tout jeune tigre !
Date de naissance : Inconnue au bataillon.
Origine : Mh ... Sa maman ?
Sexe : Masculin. C'est un monsieur tigre !
Groupe : Un tigre, donc ... Autres !
Signe particulier : Il porte toujours une petite casquette verte et blanche, et mord quiconque essaie de l'en déposséder ! Et une cravate. C'est chouette, les cravates.
Personnage sur le vava : Kotetsu T. Kaburagi (Tiger & Bunny), mais ... En tigre !


Son caractère ...
Que dire sur Tora ... Mh, je vais commencer par son caractère. Bon, en même temps, c'est un peu ce qu'on me demande, là.
En premier lieu, Tora est un jeune tigre. Ce qui signifie qu'il se comporte tout comme un gosse : joueur, capricieux et fainéant, il n'est pas rare – ni très agréable – de l'avoir dans les pattes. La bête a des griffes et des petits crocs dont il sait très bien user quand un individu l'ennuie ou ne cède pas à un de ses caprices. Mais, allez-vous vous étonner, comment peut-on savoir les caprices d'un animal ? Eh bien, sachez que Tora peut parler. Il s'exprime à peu près correctement et comprend également ce qu'on lui raconte – ce qui ne l'empêche pas de faire parfois la sourde oreille ou d'avoir un comportement très félin bien à lui. L'animal a tout de même son lot de qualités : il est attachant, protecteur et loyal, et même si ses faibles attributs ne suffiront peut-être pas à vous sauver la vie, il se battra tous crocs et griffes sortis pour vous défendre, si toutefois il vous apprécie. Il n'aime pas voir les gens déprimer et n'hésitera pas à aller ronronner dans leurs bras pour les consoler.
Mais le petit tigre ne voit pas toujours la vie en rose. Terriblement seul dans ce monde désert, il a du mal à se faire accepter des rares personnes qu'il croise, souvent des fantômes d'ailleurs. Forcément, un tigre qui parle, perdu dans ce monde en ruines, ça surprend … La boule de poils a également une intelligence limitée : déjà parce que c'est un tigre et qu'il ne comprendra pas les subtilités d'un humain, et puis parce qu'il est un peu idiot de naissance, aussi. Mais il est mignon, alors on ne lui en veut pas ...

Quand on le voit ...
Le physique de Tora ? Ben ... C'est un tigre, quoi. Bon, allez, ok, je précise un peu.
Toisant environ 60 cm au garrot, Tora est un petit tigre, ne pesant – que – 60 kg. Un petit chat, quoi. Arborant une jolie fourrure rousse aux rayures plus brunes que noires, le jeune tigre n'a que peu de poils blancs, situés sur l'arrondi de ses oreilles et sous ses yeux. Contrairement à ses semblables, sa truffe est entièrement noire, posée comme un petit joyau au milieu de son museau court et clair. Tora est assez trapu, mesurant en longueur aux alentours d'1m80, queue comprise.
Pour parler de ses faibles moyens de défense, les griffes de Tora mesurent tout de même 7cm. Je vous laisse imaginer la griffure que ça représente quand l'animal vous colle un coup de patte dans la figure … Ses crocs, plus courts, n'atteignent que les cinq centimètres, mais sont particulièrement aiguisés et s'enfoncent facilement dans la chair de tout énergumène qui s'y frotterait d'un peu trop près.
Le pelage de Tora n'est pas pour l'avantager : s'il constituait un camouflage idéal dans la jungle où il est né, dans ce monde désert et désespérément gris, cela ne rend la boule de poils que plus repérable. Vous le verrez donc arriver de loin. Mais ne vous y trompez pas : sa truffe développée, ses grandes oreilles à l'ouïe fine et ses yeux à la couleur oscillant entre l'ambre et l'or auront vite fait de vous repérer, eux aussi. Difficile donc de le prendre par surprise, sauf si le petit félin sort de la sieste.
Le petit chat porte constamment une casquette verte et blanche, dont il ne se sépare jamais. C'est un cadeau de celui qui fut son maître, pendant quelques temps, rang que le tigre lui avait accordé de bonne grâce après un temps de cohabitation. Autour de son cou à la fourrure dense – idéal pour les câlins ! - est également nouée une petite cravate, verte à points blancs. L'animal y tient, puisque c'est également un cadeau de son ancien maître. Il ne l'a jamais retiré car il ne sait pas la refaire, et ne connaît même pas le nom exact de ce morceau de tissu : il se peut donc qu'il vienne vous voir un jour en la tenant dans sa gueule, vous demandant de lui renouer son «collier».


Il était une fois ...
Saviez-vous que les animaux, domestiques comme sauvages, ont parfois - pour ne pas dire souvent - un sort pire que celui des humains ? Oui, bien sûr. Mais qui s'en soucie ?
Tora est né il y a de cela trois ans, à une date qui lui est inconnue, dans une jungle dont il connaît les arbres plus que le nom. Plus jeune bébé d'une portée de trois tigres, il a toujours été le petit préféré de sa mère de par sa condition physique légèrement inférieure. Victime de la jalousie de son frère et de sa sœur, il n'était pas rare qu'il se tienne reclus des jeux, et ce, pendant une grande partie de son enfance auprès de sa mère.
Cela dura un an, peut-être un an et demi … Tora se développa, apprit à chasser seul. Bien vite, la tendance s'inversa : il excellait à la chasse. Sa fratrie était toujours jalouse, mais ils développèrent une certaine forme de respect, et il pu s'intégrer, enfin, à la petite troupe. Une vie tranquille semblait s'annoncer pour le petit félin, donc. Leur mère jouait avec eux et leur père les regardaient parfois de loin, brièvement, avant de gronder légèrement et de repartir.
Et puis un jour … Des braconniers débarquèrent. Ils tuèrent les parents de Tora, attrapèrent les petits et dépecèrent leurs parents devant eux, ignorant leurs plaintes et leurs feulements rageurs et désespérés. L'idée était simple : revendre la fourrure à de riches marchands, et refourguer les petits à des millionnaires excentriques comme animaux de compagnie. Après tout, un tigre, c'est juste un gros chat, non ?
C'est ainsi que Tora se retrouva sur le commerce, dans un lieu qu'il ne connaissait pas, entouré de toutes sortes de produits à la légalité douteuse. Il n'y avait d'arbres nul part, les quelques autres animaux présents dépérissaient dans des cages tout comme lui, et il ne voyait à longueur de journée que d'étranges bipèdes à l'air grave et aux poches remplies de papiers verts. Le petit chat n'avait qu'une petite coupelle d'eau et se laissait lentement dépérir, sans que sa bouille désespérée n’apitoie quelque passant.
Et puis un jour, il y eu ce type. Tora ignorait ce qu'il fichait là, mais il le remarqua au premier coup d’œil. Un bipède tout blanc, à l'air soucieux et aux yeux rouges perçants à travers les verres rectangulaires de ses lunettes. L'homme s'arrêta et le regarda, fixement ; Tora tenta de lui faire comprendre, par le biais de son regard d'or terne, toute la souffrance qu'il endurait dans ce lieu horrible. Et l'homme repartis.
Le petit tigre était prêt à se laisser mourir : la seule personne ayant prit conscience de son existence, la seule lui ayant accordé ne serait-ce qu'un regard, avait tourné les talons sans tenter quoi que ce soit pour le sauver. L'espèce humaine était donc si détestable ? Chaque jour, depuis ce constat affligeant, il mordait la main qui le nourrissait, ou du moins qui en donnait l'illusion. Chaque jour, il grondait sur les passants dans l'espoir que l'un d'eux stoppe sa marche et le regarde. Chaque jour, il se prenait des coups, tachant sa fourrure de sang, faisant trembler ses pattes sous son poids, faisant s'écrouler son corps affaibli par ces conditions désastreuses.
Et l'homme en blanc revint. Et, encore une fois, il s'arrêta et regarda le petit tigre. Cette fois, Tora ne se démonta pas : le fusillant du regard, il laissa un grondement menaçant s'échapper de sa gorge, reprochant clairement à l'homme d'être repartis en le laissant sur place. Encore une fois, il se fit frapper à travers les barreaux de sa cage, mais il soutint son regard et son grondement, même une fois à terre et une oreille ensanglantée. L'homme sembla réfléchir. Il s'approcha, tendit une liasse de papiers verts au bourreau du jeune tigre et prit la cage, l'emmenant avec lui. Tora sombra alors dans le sommeil. Il avait réussi, on allait le sortir de là.

L'homme s'appelait Shin. C'était un scientifique en phase d'accomplir de grandes choses, de réussir une expérience qui pourrait améliorer le destin de l'humanité entière. Il avait vu dans les yeux du petit tigre tout le dégoût que ce dernier portait à la race humaine, et son cas semblait lié à celui de l'albinos. Doucement, il apprivoisa l'animal sauvage, lui redonnant confiance en l'être humain, le considérant comme un égal. Shin était un homme gentil, et Tora voyait en lui son mentor, son protecteur, son maître et la personne qu'il défendrait sans hésiter. Il ne comprenait pas ce qu'un individu pareil avait pu faire dans un commerce illégal, mais il était content qu'il l'y ai trouvé.
Shin continuait son expérience, et il avait pour but de la tester en premier lieu sur Tora. Ce dernier, bien qu'étonné, se laissa docilement faire, convaincu de la réussite de son maître adoré. Le petit tigre était devenu un vrai chat de salon, à la limite du chien. Et l'expérience réussit en partie. Le projet était à la base convenu pour l'être humain, et les résultats obtenus sur Tora était plus qu'encourageant. L'animal développa une forme d'empathie qui, au lieu de chasser tous les sentiments nuisibles et insidieux qu'il pouvait entretenir gratuitement vis-à-vis des autres – il n'en avait pas, il était un animal ! - lui permit de développer le langage et de comprendre encore mieux son maître. Le résultat encouragea ce dernier qui traitait Tora comme son ami, lui offrant même des cadeaux. Et il testa l'expérience sur lui-même.

La suite, vous la connaissez.

Tora survécut miraculeusement. Shin avait tout fait pour ça. Mais les deux se retrouvèrent séparés, et le tigre dû se débrouiller seul pour survivre dans ce monde dévasté. Comment cela avait-il pu arriver ? Il n'en voulait pas à son maître. Tout ce qu'il désirait, c'était comprendre. Comprendre, et le rejoindre, pour qu'ils vivent ensemble à nouveau, comme avant. Depuis, la boule de poil erre dans le monde à la recherche de l'albinos, sans savoir qu'il ne le reverra probablement jamais …


Précisions ?
Pourquoi avoir fait un animal ? (Et pourquoi y'a que l'admin qui a le droit de faire ça ?) Je voulais un personnage qui soit une figure emblématique du forum, un admin-"mascotte" (entre guillemets, je n'ai pas la prétention de me déclarer officiellement mascotte, il s'agit juste de Tora). Et quoi de mieux qu'un adorable animal en guise de mascotte ? Et puis, c'est pas trop mignon d'être administré par un tigre ? J'ajouterai également que ça apporte une petite touche décalée au forum, parce que même si en lisant les règles on en doute, j'aime bien plaisanter et le sérieux non-stop c'est pas mon truc.
Je ne jouerai qu'assez peu Tora. Jouer un animal n'est pas le principe de base, il est là plus pour l'image d'admin-mascotte que je veux lui donner. Mais cela n'empêche pas qu'il peut intervenir dans des RPs, si des membres le souhaitent =) Ce sera toujours un plaisir de le jouer !

Petit plus : A la base, ça devait être un lapin, d'ailleurs. Mais j'ai craqué sur l'illu' de mon n'avatar ^w^ .


Derrière l'écran !

Prénom/Pseudo : Monroe. Mon prénom est une info secrète !

Age: 16 ans, et toutes mes dents.

Comment as-tu trouvé le forum? Fufufu ...

Et comment le trouves-tu? Fufufu ... (Combo !)

Code du réglement: Validé par moi-même, tiens. Patte de Tora

Code créé par Umi sur Epicode.Ne pas retirer.


―――――――――――――――――
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fragile-dreams-rpg.kanak.fr
 

Tora-kun - Graouh !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fiche à Tora
» Tora Tora no Mi: modèle Smilodon
» (m) otsuka tora ft. wei (up10tion)
» Vixo Tora, Vix', Thor, appellez ce vaillant guerrier comme vous voulez!
» mon début dans le monde du dessin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fragile Dreams RPG :: Administratif de ce monde en ruines - Catégories importantes :: Présentations - Qui erre sur le forum ? :: Présentations validée - Ils sont des nôtres !-