AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Usui - Do you want to play with me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Âge : 22
Date d'inscription : 23/10/2012
Messages : 3
Sexe : Féminin

Infos sur le personnage
Âge: 16 ans
Sexe:
Autres ? :

MessageSujet: Usui - Do you want to play with me ?   Mar 23 Oct 2012 - 16:25




Usui, juste Usui.

« Do you want to play with me ? »


En résumé


♦️ Nom et Prénom(s) : Usui. A quoi bon s'encombrer d'un nom de famille quand l'humanité n'est plus ?
♦️ Âge : 16 ans (4 avril)
♦️ Genre : Masculin
♦ Orientation s. : Bi, même s'il n'aime personne.
♦ Signe particulier : Hétérochromie (yeux de couleurs différentes)
♦ Groupe : Survivant
♦ Personnage utilisé : Akashi Seijuurou – Kuroko no Basket




Physique
« En touchant le vermillon, on se salit de rouge »
Soyons honnête : le physique d'Usui n'est pas particulièrement déplaisant, loin de là.

Grand d'1m73 pour quelques 64kg, le jeune homme est assez svelte, peu musclé en apparence. Ses membres fins, rattachés à son corps élancé, donnent un aspect frêle et innocent au jeune manipulateur. Il ne représente en apparence aucun danger, semblable à un fétu de paille qu'un infime souffle de vent pourrait emmener …
Souvent vêtu d'un uniforme d'écolier aux tons blancs et bleus, il n'aime pourtant pas ces couleurs, préférant le rouge : il lui arrive donc de blesser un être vivant sur son chemin pour la satisfaction de voir son sang teinter un peu ses vêtements. Si ces derniers sont propres, un conseil : méfiez-vous.
Le rouge est en effet une couleur dominante chez sa personne : il suffit de regarder son visage fin aux traits légèrement narquois, surmontés d'une tignasse d'un rouge profond pour se rendre compte qu'il est particulièrement satisfait de cette couleur. L'or est également, d'après lui, une couleur qui lui convient, aussi il n'hésite pas à fixer les gens dans les yeux, les faisant profiter des couleurs flamboyantes de ses pupilles hétérochromes : l’œil droit rouge et l’œil gauche doré.
Pour redescendre sur son visage, on pourrait le qualifier de captivant : Usui a ce don, lorsqu'il parle par exemple, de faire bouger ses lèvres d'une telle manière que chaque mot en paraît presque sensuel, envoûtant. Vous pourrez parfois les voir agréablement malmenées par ses canines légèrement pointues, ou l'observer dégager quelques mèches de son visage dans un geste en apparence machinale, mais à la fois tellement calculé … Pas de doute, Usui aime jouer de son physique.




Caractère
« Tout ce qui brille n’est pas or »
La première chose qui caractérise Usui, c'est son charisme.
La seconde, c'est son manque total de réactions humaines.

Le jeune homme est ce qu'on pourrait qualifier de prédateur. Sans remords ni culpabilité, il utilisera quiconque se mettra en travers de chemin pour servir ses intérêt, peu importe la méthode. Charmeur, il pourra vous décrocher un sourire irrésistible ou se montrer le plus serviable et le plus agréable des compagnons, si tant est que vous puissiez lui apporter quelque chose. Et la méthode n'est pas une barrière pour lui : drogue, violence, manipulation, intimidation, séduction, relation sexuelle … Il semble capable de tout sans même se soucier des conséquences.
Cela ne signifie pas que vous ne verrez jamais son visage animé d'une quelconque émotion : impulsif, il peut s'emporter et laisser ses yeux hétérochromes flamboyer de colère. Ironiquement, ce doit être le moment où il a l'air le plus humain, le plus vivant … Alors certains se font une joie de l'énerver.
Pourtant, à première vue, vous aurez l'impression de voir un jeune garçon normal. Rieur, boudeur, et toutes ces expressions qui humanisent chacun d'entre nous, vous pourrez le voir les jouer avec brio, feintant une telle normalité que vous ne vous en rendrez peut-être pas compte. Mais ne vous y trompez pas : tout est faux.
Totalement dénué d'empathie, il est incapable de ressentir et comprendre les émotions des autres : il se contentera d'observer longuement l'individu afin d'en déduire la réaction à adopter. Il peut sembler être une oreille attentive en cas de problème, mais il ne fait que vous étudier, rien de plus.
Par la même, il ne ressentira ni peur panique, ni désespoir : tenter de l'intimider ou de le briser émotionnellement ne fonctionnera pas. S'il est dans un bon jour, il peut même vous regarder avec une lueur d'ironie … Soyons clair, pour lui, vous n'êtes qu'un objet.

En fait, Usui est ce que la médecine appelle un psychopathe …




Histoire
« L’or est le souverain des souverains »
A première vue, rien n'explique comment un petit garçon comme l'était Usui a pu devenir un tel manipulateur, froid et sans cœur.


«Mais enfin, Usui … Réagis ! Tu ne peux pas faire comme tous les petits garçons ?»
Mais le gosse, loin de se formaliser de la gifle qu'il venait de recevoir, jeta un regard à mi-chemin entre le désintérêt total et la légère incompréhension à ses parents. Il avait faim, il avait donc volé le goûter d'un de ses camarades. Où était le mal ?


«C'est incroyable, ce qu'il est devenu sage … Comment avez-vous fait ?»
Malgré son jeune âge, le rouquin arbora un sourire triomphant, écoutant en cachette la conversation de sa mère et de son amie. Peu à peu, il apprenait à réagir comme les gens le souhaitait. C'est un fait qu'il avait remarqué : si l'on a la réaction attendue, l'autre est plus enclin à faire confiance – et à se laisser utiliser. Usui l'avait bien compris : ainsi, il ramenait d'excellentes notes, se montrait serviable, souriant. Et quand il était seul dans la rue, il maltraitait les chats.


«Usui, qu'est-ce que c'est que ça ? Ce n'est pas la tienne ? Bon sang ...»
Sa mère venait de trouver un mégot dans sa chambre. Allons bon, qui aurait pu soupçonner que le petit ange s'était mis à fumer en cachette ? Personne, tant son comportement était devenu exemplaire. Et pourtant … Le fautif se contenta de jeter un vague regard à l'objet du délit, avant de hausser les épaules en marmonnant une vague excuse, puis de reprendre sa lecture. Complètement indifférent, c'est ce qu'il était : il ne gagnait rien à se répandre en excuses, pas plus qu'à se disputer avec sa mère, il le savait. Il se contenta donc de l'ignorer.


«Des livres … Encore des livres … Un journal intime ? Pitoyable ...»
Usui traînait dans les décombres de cette chambre abandonnée depuis maintenant une heure. La catastrophe qui avait tuée autant de gens, et dont il ignorait tant de choses, datait de peu et avait délesté le monde de sa population. Le jeune homme n'avait croisé aucun survivant, seulement des sortes de fantômes – beaucoup de fantômes. S'emparant d'une paire de ciseaux, il les porta à hauteur de ses yeux et les examina longuement, jaugeant du tranchant des lames du bout du doigt. Haussant les épaules, il les fourra dans sa poche – après tout, il n'avait rien de mieux pour l'instant.


«Écoutes … Je t'aurais bien gardé avec moi, vraiment. Mais franchement … Tu me ralentis, tu ne sers plus à rien.»
Le rouquin sortit sa paire de ciseaux avec une rapidité fulgurante, les plantant dans la poitrine de la pauvre demoiselle qui le suppliait en larmes, à l'emplacement du cœur. Cette dernière, écarquillant les yeux, trembla légèrement et s'écroula en silence, lentement, tandis que le jeune homme essuyait les lames sur sa veste, rangeant les ciseaux dans sa poche gauche. Il tourna les talons sans un regard, totalement indifférent au cadavre qui gisait désormais, encore agité de ridicules soubresauts. Mh, il avait tâché son arme, heureusement qu'il avait désormais une seconde paire dans sa poche droite … Finalement, se battre avec de simples ciseaux n'était pas dérangeant. C'était comme les relations humaines : avec un peu de technique, les résultats suivaient … Usui aimait cette maîtrise à avoir et avait décidé de ne pas changer d'arme malgré ses trouvailles. Si le besoin s'en ressentait, il pourrait toujours en voler, ou «convaincre» quelqu'un de lui en céder une nouvelle …




Précisions ?
« Et alors ? »
Vous pourrez peut-être, si vous croisez Usui, faire également la connaissance d'un fantôme qui le suit à son insu, apparaissant brièvement. C'est un de ses anciens «amis» que le rouquin a, comme les autres, utilisé à son avantage puis trahis sans remords. Mais ce n'est pas lui qui l'a tué … Le jeune garçon fantôme est mort en même temps que le reste de la population. Depuis, il suit Usui dans le but de prévenir les gens que son ancien «camarade» pourrait croiser, afin de les mettre en garde contre le comportement dangereux de ce dernier.


Et toi, alors ?

♦️ Pseudo/Surnom : Monroe. L'admin aussi a bien le droit d'avoir un perso pour RP ! >o<"
♦️ Âge : 16 ans, donc
♦️ D'où connais-tu le forum ? : Fufufu ... (Troisième édition !)
♦️ Un avis sur le fow ? : Fufufu ... (Finish him !)
♦ Code du règlement : Validé par Tora-kun. Patte de Tora


©Tora-kun.

―――――――――――――――――
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fragile-dreams-rpg.kanak.fr/
 

Usui - Do you want to play with me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !
» Faites nous partager vos play-list Deezer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fragile Dreams RPG :: Administratif de ce monde en ruines - Catégories importantes :: Présentations - Qui erre sur le forum ? :: Présentations validée - Ils sont des nôtres !-